Salut à tous les gourmands!

J'ai longtemps hésité avant d'écrire ce poste. Aujourd'hui, je ne sais même pas comment le rédiger pour exprimer ce que j'ai à vous dire.
Je ne vais donc pas y aller par quatre chemins et faire ce que j'ai toujours fait : vous dire les choses sincèrement et directement.

Comme le titre le laisse penser, la pâtisserie, c'est fini pour moi. Tout du moins à un niveau professionnel. 
Ce n'est pas un choix qui a été évident à prendre. En réalité, c'est même un crève coeur après tous les sacrifices que j'ai dû faire et tous les obstacles que j'ai dû surmonter pour parvenir à réaliser mon rêve : celui de devenir pâtissier.

Mais c'est le seul choix qui s'avérait viable pour moi.

Pourquoi? Parce qu'une motivation à toute épreuve et un travail acharné ne suffisent pas quand le corps ne suit plus. Au cours de mon apprentissage, j'ai déclaré une maladie qui me prive petit à petit de ma main droite aujourd'hui quasiment paralysée. Vous comprendrez aisément que ce problème compromet irrémédiablement l'exercice de ce métier. Je rencontrais toutes les difficultés du monde à réaliser des gestes pourtant basiques : maniement des poches à douilles, port de charges, façonnages des pâtes dures... 
Et j'ai fini par comprendre qu'essayer de forcer pour y arriver était vain et pouvais être très préjudiciable au peu de mobilité qu'il me reste.

Bref, j'ai trop voulu, j'ai trop foncé, j'ai trop forcé. C'est certainement ce qui m'a conduit à déclarer cette sale maladie qui dévore petit à petit mes nerfs et m'empêche aujourd'hui de bouger comme avant. Et par conséquent, ça m'a aussi conduit à jeter l'éponge en quittant ce métier que j'ai tant voulu.

Mais je ne regrette rien. J'ai appris que la vie, c'est comme la route, ce qui est derrière, on le regarde avec un petit rétroviseur, le plus important est devant, l'important est de savoir où on veut aller. et d'y aller.

Cela fait bientôt 2 mois que j'ai arrêté de travailler en pâtisserie. Il y a un mois, j'ai repris un autre boulot de bureau où je me plais. Je me sens bien où je suis aujourd'hui. Je me sens revivre. J'aime mes collègues pour leur compréhension et leur soutien face aux combats qui m'attendent face à cette maladie.

Aujourd'hui j'aime ce que je fais et je reprends le goût d'une pâtisserie différente : la mienne, celle que je pratique avec passion et amour. Celle que je partage avec des collègues qui l'apprécient.

Je vais désormais me concentrer sur mon nouveau métier. Je vais aussi devoir prendre le temps de me soigner. Je reste optimiste face aux chances de retrouver une vie tout à fait normale même si les protocoles de soins de la saloperie que j'ai chopée sont extrêmement contraignants.

Je n'ai pas encore pris de décision quant à l'avenir de ce blog. C'est un travail de titan de le maintenir et de créer du contenu attractif et de qualité. Je vais me faire un peu moins présent ces prochains temps mais répondrai encore à vos questions en attendant de voir ce que je vais faire. 

Je tiens encore à remercier tous ceux qui me suivent, notamment une personne chère à mon coeur, Vanni du blog Mes recettes et photos de gâteaux, lectrice et soutien du premier jour. Mais aussi à m'excuser pour la déception que ce poste peut susciter.

Je finirai par mon éternelle maxime : restez gourmands!

635987058384355974435333666_looney%20tunes