Salut à tous les gourmands!

Hier, j'ai acheté un filet de marrons en prévision d'une petite soirée marrons grillés. C'était sans compter sur une collègue qui en les voyant m'a demandé si
j'allais faire des torches aux marrons. Il ne m'en a pas fallu plus pour changer mes plans... C'est dingue tout de même comme je suis faible!

Je ne présente plus la torche aux marrons sur cette page. Je suis tellement fou de cette pâtisserie que je vous l'ai déjà présentée par deux reprises...

Ce coup ci, j'ai cherché à revisiter ce dessert sous forme de macaron afin de me perfectionner un peu plus avec ces délicatesses pour Noël.

Voici donc une torche au macaron, en dessert individuel, telle que je l'ai imaginée :

 

torche macaron-1

torche macaron-2

 

Pour les coques des macarons :

Préparation : 15 minutes Repos : 30 minutes Cuisson : 14 minutes

- 100 g de poudre d'amande blanche
- 100 g de sucre glace
- 2 x 40 g de blanc d'oeuf
- 100 g de sucre semoule
- 50 g d'eau

1. Réaliser un "tant pour tant" : mixer la poudre d'amande et le sucre glace puis tamiser le tout. Réserver.
2. Préparer une meringue italienne : Faire chauffer le sucre semoule et l'eau sans remuer. Dans la cuve du robot, monter doucement 40g de blanc d'oeuf en neige.  Quand le sucre atteint 115°C, le verser en fin filet sur le blanc en neige et augmenter la vitesse du robot. Laisser tourner jusqu'à refroidissement (environ 5 à 10 minutes). La meringue doit former un bec d'oiseau.
3. Mélanger le "tant pour tant" avec les 40g de blancs d'oeuf restants de manière à obtenir une pâte d'amande homogène.
4. A l'aide d'une spatule souple, incorporer un tiers de la meringue dans la pâte d'amandes et bien mélanger le tout pour assouplir le mélange.
5. Ajouter le reste de meringue et macaronner soigneusement (voir conseils).
6. Disposer une feuille de papier cuisson sur un plaque passant au four. Garnir un poche à douille ronde de 8mm et formez des cercles de 8cm de diamètre en dessinant une spirale (vous pouvez utiliser un gabarit en dessinant des cercles sur une feuille blanche et en la plaçant sous la feuille de papier cuisson).
7. Laisser croûter à l'air libre pendant 30 minutes.
8. Préchauffer le four à 150°C et enfourner pendant 15 minutes.
9. A la sortie du four, déposer délicatement la feuille de papier cuisson sur un plan de travail et laisser refroidir avant de décoller les coques.

Mes conseils :

Voir ICI.

Pour les vermicelles de marrons :

- 200 g de marrons cuits (en bocal)
- 100 g de crème de marron
- 20 g de rhum à la vanille ou de whisky (optionnel)
- Q.S.* d'eau 

1. Mixer les marrons cuits et les passer au chinois pour enlever les restes de peaux et la rendre fine et onctueuse.
2. Ajouter la crème de marrons et le rhum et fouetter.
3. Si la pâte obtenue est trop épaisse, la détendre avec une petite quantité d'eau (10 g devraient normalement suffire)

Conseils :
- Pour cette recette j'ai utilisé des marrons frais, le résultat est bien meilleur.
- Je ne rajoute pas de sucre, la crème de marrons en contient déjà bien assez.
- Le rhum ou le whisky relèvent le goût.
- *Q.S. signifie quantité suffisante.

La crème chantilly

 - 200 g de crème liquide 35% m.g.
- 30 g de mascarpone
- 20 g de sucre glace tamisé
- les graines d'1/2 gousse de vanille.

1. Fouetter lentement le mascarpone puis ajouter la crème le sucre et les graines de vanille.
2. Augmenter lentement la vitesse du batteur, fouetter jusqu'à ce que la crème soit ferme.

Le Montage

1. Sur un fond de macaron, pocher une noix de chantilly au centre et 4 à 5 rosaces autour.
2. Disposer des vermicelles de crème de marron sur la chantilly centrale et entre chaque rosace.
3. Poser une coque par dessus.
4. Sur le macaron, dresser un nid de vermicelles et une rosace de chantilly par dessus.
5. Une petite feuille d'or ou une brisure de marron glacé achèvera le décor.
6. Placer au réfrigérateur jusqu'à dégustation.

Mon conseils :
- Après je ne sais combien de bricolages, j'ai finalement trouvé la solution la plus efficace et la moins chère pour faire de beaux vermicelle. Il suffit de couper le coin d'un sac congélation à 1 ou 2 mm du bord et de s'en servir comme d'une douille. SI la pâte est trop dure, ajouter un tout petit peu d'eau pour la détendre, les vermicelles sécheront de toute façon.

Je vais maintenant allez contempler le résultat et surtout nourrir mon estomac de ces délicieuses torches aux macarons devant le meilleur pâtissier!

Bonne soirée à tous et surtout, restez gourmands!